Odile MAURIN

Cartouche du tweet d'AMC sur le voeu loi sécurité globale
Par Odile MAURIN

Par Odile MAURIN

Conseil de Toulouse Métropole – 17 décembre 2020 – mes interventions

Il s’agissait du 4e Conseil de la Métropole toulousaine mais mon 3e puisque je n’avais pas pu participer au précédent, faute d’assistance pour compenser mes handicaps.

Je siège avec le Groupe AMC (Alternative pour une Métropole Citoyenne) composé du maire Marc Péré et d’une adjointe de l’Union, Brigitte Bec, et d’élus de Toulouse de la liste Archipel Citoyen (une majorité d’élu non mandatés par des partis, Caroline Honvault, Maxime Le Texier, François Piquemal, Jamal El Arch, un élu tiré au sort Aymeric Desheurles, et 2 élus issues de la LFI, Agathe Roby et Hélène Magdo). Nos 2 co-présidents sont Marc Péré et Hélène Magdo.

Un autre groupe, MECTS (métropole écologiste et citoyenne pour des territoires solidaires) s’est constitué avec des élus de Toulouse de la liste Archipel (les élus issus d’EELV dont la tête de liste Antoine Maurice, un ex du PS, la représentante de Générations), des élus de Cugnaux, de Tournefeuille, et de Colomiers élus majoritairement sous l’étiquette EELV.

Cette séparation est une initiative des élus EELV, Générations et Ex du PS que nous avons regretté mais qui s’est imposée à nous.

Néanmoins, vous verrez que nous avons de nombreux votes communs, car notre adversaire reste le maire de Toulouse et président de la Métropole, maire qui n’a gagné qu’avec 22% des voix des électrices et électeurs toulousains, et environ 4000 voix d’avance, le tout dans des conditions douteuses et profitant de la crise sanitaire.

A noter que le voeu contre la Loi sécurité globale, a été l’occasion de mesurer une nouvelle fois la Malhonnêteté de JL Moudenc et la Collusion entre LR-LREM et le PS. Parti Socialiste qui prétend être contre la Loi sécurité globale mais qui refuse de voter notre voeu en prétendant qu’il est mal formulé, mais sans pour autant proposer d’amendement pour l’améliorer.

Sur ce même voeu, Mr Moudenc pris en flagrant délit de mensonge illustrant sa conception de la démocratie…

Et la délibération 5.6 me donne une nouvelle fois l’occasion de dénoncer le fait que je sois obligée d’utiliser quasiment l’intégralité de mes indemnités d’élus pour payer l’assistance dont j’ai besoin pour compenser mes handicaps.

Regarder mes autres interventions sur les tarifs PMR de l’orchestre du capitole, sur la prospective multimodale, sur les voies vertes, sur l’urbanisme à St Simon Eisenhower, sur le projet routier de franchissement Nord Garonne, et pour finir le communiqué d’AMC paru la veille sur les finances de Tisseo.

Encore du rappeler à l’ordre certains élus – tweet

Liens vers les délibérations et les voeux sur lesquels je suis intervenue:

Vous pouvez retrouver ci-dessous mes interventions, avec indication des délibérations concernées, et copie de ces délibérations, puis les vidéos de mes prises de parole et des réponses :

A noter que je ne dispose pas encore des vidéos du conseil traduites en Langue des Signes Françaises, mais dès que ce sera le cas, j’ajouterai lien ici, et en attendant, les vidéos sont sous-titrées avec mes modestes moyens.

Lien vers la séance en différé du conseil avec le sous-titrage et la traduction en LSF : https://richpublisher.endirectv.com/window.php?OPE_ID=3297&FEN_ID=12544&NOREDIRECTION

Délibération 4.7 Décision modificative n°3 – Budget annexe Théâtre et Orchestre du Capitole Exercice 2020 – DEL-20-0969

cartouche du tweet résumant mon intervention sur le theatre du Capitole
Cartouche du tweet d’AMC sur mon intervention

Il s’agissait là d’une délibération du débat budgétaire et initialement, j’avais prévu de poser une question orale en fin de conseil, mais voyant cette délibération qui concernait l’ONCT j’ai décidé d’intervenir à cette occasion. Je suis donc intervenue sur la tarification de l’ONCT pour les personnes à mobilité réduite et notamment les personnes en fauteuil roulant, qui ne peuvent pas choisir leurs places faute d’accessibilité au Théâtre du Capitole et à la Halle aux grains, donc ne peuvent pas choisir les tarifs les plus bas car les emplacements accessibles sont dans les rangs les plus chers, et pour autant, elles ne bénéficient pas comme les séniors de la réduction de 30%. Le maire avait pourtant promis des améliorations aux associations notamment la gratuité pour l’accompagnement lié au handicap mais toujours pas en vigueur.

Francis Grass élu en charge de l’ONCT répond à côté, et je me suis faite piéger par JL Moudenc qui m’a empêché de lui répondre invoquant le fait qu’il s’agissait d’une question, donc sans débat possible, ce que j’aurai du contester étant intervenu sur la délibération finalement.

Chaque jour j’apprends un peu plus….

Extrait du direct du Conseil de Toulouse Métropole
tweet d’AMC


Délibération 5.6 Dispositif de prise en charge des frais engagés par les élus dans le cadre de leur mandat local – Modalités de remboursement par la Métropole des frais de garde et d’assistance DEL-20-0991

Pourquoi invoquer un cadre règlementaire qui n’existe pas ? J’interviens pour contester le cadre juridique mis en avant par le président de la Métropole pour permettre le remboursement des frais de garde et d’assistance d’enfants, personnes âgées ou handicapées des élus de la Métropole, tout en ne contestant pas la nécessité d’aider les élus qui ont besoin de faire garder des proches.

Puis je fais un parallèle entre le traitement discriminatoire que je subis de la part de la collectivité qui me refuse les moyens de compensation de mes handicaps. Je fustige aussi le fait que la collectivité ne respecte même pas les accords donnés. Puis j’explique avoir dû saisir la justice et proposé une médiation car pour pouvoir “prendre part” aux conseils et commissions, je suis obligée de consacrer la quasi-totalité de mes indemnités d’élus pour rémunérer des assistants alors que la compensation du handicap relève de la solidarité nationale et de la responsabilité du maire et président de la métropole pourtant toujours si prompt à prétendre défendre une société inclusive.

Réponse de Daniel Rougé, qui réponds à côté, et sur ma situation botte en touche invoquant la médiation proposée.

Extrait du direct du Conseil de Toulouse Métropole


Délibération 10.2 Démarche de construction d’une vision prospective multimodale sur l’aire métropolitaine toulousaine – Volet mobilité du Contrat de Plan État Région (CPER) 2015-2020 : adoption d’un avenant n°1 à la convention partenariale d’application des études multimodales – DEL-20-0907 

Après une présentation par le maire de Blagnac, mon intervention qui a été complété par un des élus de MECTS :

Extrait de mon intervention : “….. Nous allons nous abstenir sur cette délibération pour poursuivre les études prospectives. En effet, nous vous engageons vivement à réorienter vos études vers de nouveaux scénarios tenant compte de la crise sanitaire et écologique que nous vivons et de leurs impacts sur le plan économique.

En effet, sur les six projets en phases opérationnelles à l’horizon 2030, plus de la moitié concerne essentiellement l’automobile. De plus, le projet de nouveau franchissement de la Garonne vise l’accès à la zone aéroportuaire et au nouveau parc des expositions comme si nous étions encore en période d’expansion.

Que se passera-t-il si le parc des expositions périclite, si le secteur aéronautique et ses sous-traitants deviennent de gros pourvoyeurs de chômage de masse, et si l’aéroport subit une baisse importante de trafic ?

Par contre, les enjeux de transports en commun, le développement de l’étoile ferroviaire toulousaine, la réflexion sur l’urbanisme, l’accélération du télétravail et des tiers-lieux, des études sur la qualité de l’air, etc, sont repoussés à l’horizon 2040.

L’enjeu d’éviter les déplacements automobiles de la métropole vers Toulouse ne semblent toujours pas pris en compte, en tout cas à la hauteur des enjeux….”


Délibération 16.1 Pin-Balma et Flourens- M57 et M64 – Mise au gabarit et aménagement d’une voie verte : approbation du dossier d’Avant-Projet et du montant prévisionnel de l’opération – DEL-20-0823

cartouche tweet sur voies vertes
cartouche tweet AMC

Sur cette délibération, je défends la nécessité de séparer les flux entre piétons et cycles sur les voies vertes en anticipant les besoins liés aux nouveaux engins de mobilité, les enjeux environnementaux avec la déperméabilisation des sols, l’anticipation du vieillissement.


Délibération 16.2 Toulouse – PUP Saint-Simon Eisenhower – Secteur 5 – Aménagement accès Ouest Eisenhower (carrefour Av. Eisenhower / Ch. De Basso Cambo) et secteur 6 Aménagement des abords de l’avenue Eisenhower : approbation du dossier d’Avant- Projet et du montant prévisionnel de l’opération – DEL-20-0828

“Si cette délibération évoque bien la question de la mutabilité de cette voie en boulevard urbain multimodal, qui serait préservée pour le long terme, avec le rajout possible de couloirs Bus de part et d’autre, nous regrettons que le projet ne prévoie pas directement des couloirs de bus en site propre et une voie verte de largeur suffisante pour, d’une part, séparer les flux cycles et piétons et, d’autre part, permettre la distanciation physique dans une époque où il est admis que nous devrons vraisemblablement affronter d’autres pandémies. J’ai bien noté les 4 m de largeur mais insuffisant à cause de la densité de population du secteur. D’autant plus que nous sommes dans un secteur à fort trafic assez mal desservi par les transports en commun.

L’avenue Eisenhower étant la limite de la ZFE, elle risque donc de concentrer les passages des véhicules les plus polluants. Il est essentiel d’anticiper ces conséquences en offrant des outils de mobilité à la hauteur des besoins des usagers. Car, la seule vraie manière d’obtenir un report modal c’est une offre de transports concurrentiels par rapport à la voiture.

Extrait du direct de www.toulouse-metropole.fr


Délibération 16.5 Projet de Franchissement Nord Garonne – Infrastructure de liaison entre l’autoroute A62 et la Route Métropolitaine RM902 : Engagement de Toulouse Métropole à assurer la maîtrise d’ouvrage du projet – DEL-20-0699

Après une présentation par Grégoire Carneiro en charge de la voirie, et les interventions de Mr Alençon maire de Lespinasse, Joseph Carles maire de Blagnac, mon collègue de MECTS Patrick Chartier élue métropolitain de Tournefeuille (intéressants éclairages sur le projet), mon intervention (à 11 mn 20s) dont voici un extrait : “….Dans dix ans, quelle sera la fréquentation de l’aéroport Toulouse-Blagnac ? Quelle sera la fréquentation du parc des expositions ? Quel aura été l’impact de la crise sanitaire et des pandémies à venir sur le secteur ?
Par ailleurs, quels sont aujourd’hui les besoins de mobilité des habitants de la métropole ? Et quel sera dans dix ans le périmètre de la ZFE ? Et que sera devenue notre arlésienne locale, la troisième ligne de métro, qui sera, à n’en point douter, pour la troisième fois au programme de campagne de 2026 de notre estimé collègue Jean-Luc Moudenc ?
Pour réaliser ce projet, allons-nous détruire une zone écologique sensible, des terres agricoles fertiles, ou nous attaquer aux grands parcs, de l’Hers et du Canal, prévus dans le secteur ?
S’il semble que tout le monde est d’accord quant aux besoins de franchissement supplémentaire de la Garonne, sommes-nous prêts à nous saisir de ce prétexte pour commencer de fait le grand contournement, la deuxième rocade de l’agglomération toulousaine ?
Est-ce la meilleure manière de détourner le trafic de transit, et sommes-nous prêts à continuer de polluer sur un plus grand périmètre, en impactant davantage Blagnac ?
En résumé, allons-nous, oui ou non, tirer tous les enseignements des crises sanitaires et environnementales qui ne font que commencer ?….”

Et je finis par le rappel de Rallumons l’étoile sur le RER Toulousain.


Vœu des groupe AMC (Alternative pour une métropole citoyenne) et MECTS (Métropole écologiste et citoyenne pour des territoires solidaires) contre la proposition de loi sécurité globale

Extrait de la vidéo de Toulouse métropole avec incrustation de ma vidéo montrant l’énorme mensonge de JL Moudenc quand il prétend que le temps de débat de 7mn est écoulé alors qu’il reste près de 2 mn !
Cartouche du tweet d'AMC sur le voeu loi sécurité globale

La présentation de ce voeu contre la Loi sécurité globale, dénoncée par l’ONU et bien d’autres, présentation que j’ai assuré, a été l’occasion de mesurer une nouvelle fois :

  • la malhonnêteté de JL Moudenc et
  • la collusion entre LR-LREM et le PS.

PS qui prétend être contre la Loi sécurité globale mais qui refuse de voter notre voeu en prétendant qu’il est mal formulé mais sans proposer d’amendement pour l’améliorer.

A partir de 8 mn, alors que je veux reprendre la parole après les interventions du PS et de LR, Moudenc me coupe et m’empêche de m’exprimer en prétendant que les 7 mn de débat prévu par le règlement intérieur sont passées !

MENSONGE !

Je me rendrai compte après coup sur ma vidéo (ci-dessous, après celle de la métropole) que le compteur n’affichait que 5 mn 8 secondes et non 7 mn !

En bonne débutante je me suis faite piéger mais j’apprends vite donc à suivre… En tout cas cette mesquinerie minable ne grandit pas son auteur et cela illustre bien la conception toute personnelle que Moudenc a de la démocratie !

Extrait du site www.toulouse-metropole.fr et ajout de ma vidéo ci-dessous montrant les mensonges de Mr Moudenc, à partir de 8mn sur cette vidéo
Ma vidéo montrant que quand Moudenc prétend que les 7 mn sont passées et qu’il m’empêche de reprendre la parole pour répondre i lreste près de 2 mn !
tweet d’AMC


Communiqué d’AMC du 16 décembre sur les finances de Tisseo

Partager l'article

CoNSULTEZ LES derniers articles du blog