Odile MAURIN

Photo d'Odile Maurin lors du conseil du 29 janvier 21
Par Odile MAURIN

Par Odile MAURIN

2021 : Best-of de mes interventions en conseils

2021 a été une année difficile, intensive, épuisante au cours de laquelle j’ai beaucoup appris dans les conseils et les commissions auxquelles je participe.

Tout d’abord sur le fonctionnement municipal et métropolitain mais aussi sur la personnalité peu reluisante de notre maire qui ne cesse d’afficher son mépris et son autoritarisme conseil après conseil. C’est le roi du en même temps : écologiste mais productiviste, « bon père de famille » mais LGBTphobe prétendant lutter pour l’égalité des sexes, maire « inclusif » qui pratique le validisme, démocrate pratiquant la censure, défenseur du logement social et des SDF qui bétonne la ville avec ses amis promoteurs et installe des blocs de béton et numéro 2 du record de morts à la rue en FranceIl est important aussi de noter que les élus socialistes de la métropole ont fait allégeance au maire de Toulouse et bénéficient ainsi de vice-présidences et, ensemble, ils mènent une politique néolibérale pour laquelle je doute que leurs électeurs aient voté.

Le tout dans un contexte où le maire-président m’a refusé les « aménagements raisonnables » dont j’avais besoin pour compenser mes handicaps afin de pouvoir exercer mon mandat à égalité avec les élus valides. Cette tentative de me pousser à la démission en me menant à l’épuisement physique et/ou financier n’a pas abouti et j’ai dû saisir le tribunal administratif pour faire valoir mes droits. En attendant, j’ai dû recruter à mes frais des assistants dont la rémunération s’élève à près de 80% de mes indemnités d’élue. Surtout, toute cette organisation et la charge mentale engendrée pour une personne qui, comme moi, a des problèmes cognitifs et des lenteurs d’exécution importantes m’a conduite à prendre énormément de retard dans ma volonté de rendre compte de mon mandat aux ToulousainEs et habitantEs de la Métropole sur ce blog.

Si vous êtes un peu à l’aise, n’hésitez pas à me soutenir pour faire face à mes frais :
https://lydia-app.com/collect/3959-soutien-a-odile-activiste-anti-validisme-gj-et-elue/fr .

En 2021, mon groupe des élus Archipel Citoyen s’est également restructuré (lire le communiqué de presse) et est devenu le groupe AMC (« Alternative Municipaliste Citoyenne » à la ville et « Alternative Métropole Citoyenne » à la métropole). Je vous invite à retrouver notre actualité sur nos différents espaces de communication.

Sur le bilan, il est important de bien noter que les élus d’opposition n’ont aucun pouvoir de décision : notre rôle est de tenter de contrôler le travail de la majorité et d’infléchir les décisions prises, soit en nous opposant fermement et publiquement, mais aussi en amenant des propositions concrètes. Notre rôle est d’informer les habitants de ce qui se trame en coulisse derrière les discours policés et la communication. Pour la majorité de notre opposition, c’est un 1er mandat et nous nous bonifions avec le temps.

Quelques avancées malgré les difficultés :

  • un vœu sur la lutte contre les punaises de lit voté à l’unanimité, et qui a conduit à la création d’un inter collectif avec des associations toulousaines sur le sujet : le travail va se poursuivre
  • l’ajout d’un 4ème critère sur l’accessibilité et la sécurité pour les jurys des concours de maîtrise d’œuvre de toutes les constructions de la métropole, pour éviter de nouvelles non conformités préjudiciables
  • l’engagement de Jean-Luc Moudenc de m’associer à la révision de divers documents cadrant la mise en accessibilité des espaces publics, du bâti et du logement, sur lesquels j’étais particulièrement critique
  • un gros travail « d’éducation populaire » auprès des élus de la majorité au sujet du respect des mesures sanitaires qui porte petit à petit ses fruits mais qui m’ont valu le surnom de « police du masque »
  • la reconnaissance de ma « faculté supérieure » à aller fouiller dans des documents austères (dixit Jean-Luc Moudenc)
  • avec mes collègues d’AMC, nous rendons de plus en plus visible la fausse politique de logement social et de mixité qui est le paravent du bétonnage et de la gentrification
  • le combat (à titre d’habitante du quartier limitrophe, en tant que responsable associative sur l’accessibilité, mais aussi au plan politique) que je mène avec d’autres habitants et associations au sein du collectif Le bocage autrement pour empêcher un projet urbanistique totalement inadapté à la dernière zone « rurale » de Toulouse, dans le quartier Paléficat Rive de l’Hers
  • malgré le passage en force lors du conseil du 22 octobre du système de contrôle automatique du paiement du stationnement avec le système LAPI, la majorité est revenue à la raison. Ils ont rencontré les associations de personnes handicapées qui s’opposent à ce système ne pouvant reconnaître les cartes de stationnement et verbalisant donc les personnes handicapées. A cette occasion, j’ai formulé des propositions concrètes et demandé que la ville interpelle l’Etat sur ses responsabilités. Un vœu commun majorité-opposition est en préparation pour le prochain conseil.
  • du fait de mon expertise sur le sujet, je continue bien évidemment à faire le lien entre mon travail associatif pour la défense de l’accessibilité et du droit à la vie autonome au sein des commissions municipales et métropolitaines où je siège de nouveau. Bien que très critique sur le rapport de la Commission d’Accessibilité et sur le Plan de mise en Accessibilité de la Voirie, j’ai aussi accepté des réunions de travail avec l’élu en charge du handicap et de l’accessibilité, car au-delà de nos différences politiques je sais aussi être force de proposition et saurait reconnaitre le travail quand il sera de qualité et m’opposer sinon.

Pour voir les dossiers que je défends et les points que je soulève, vous pouvez retrouver toutes mes interventions (en format texte, vidéo et accompagnées des délibérations) dans les articles que je publie pour chacun des conseils.

J’ai cependant voulu vous présenter une sélection des interventions qui m’ont paru les plus importantes en 2021 (et je peux vous assurer que le choix a été difficile). J’y ai inclus également quelques péripéties, celles concernant le non-port du masque ou encore les trop nombreuses coupures de micro ayant rythmé 2021. Les voici :

Quelques interventions qui ont marqué 2021 !

Mon propos liminaire pour le groupe AMC lors du Conseil métropolitain du 24 juin :

De la question sociétale de l’usage des Villes (zones urbaines) pensées pour chacune et chacun (et non pour le plus grand nombre) (lien délibération détaillée)

Partenariat entre Mairie de Toulouse et ARSEAA pour la Petite Enfance : stop aux approches non consensuelles sur le dépistage de l’autisme ! (lien délibération détaillée) – Conseil municipal du 29 janvier

Renouvellement Urbain Mirail Université : consultation « exemplaire » avec 0,1% des habitants ! (lien délibération détaillée) – Conseil métropolitain du 4 février

Aménagement d’Ensemble de Bordeblanche : plaidoirie pour la conception universelle (lien délibération détaillée) – Conseil métropolitain du 4 février

Service civique : non aux ambassadeurs de l’accessibilité opération de pure communication ! (lien délibération détaillée) – Conseil municipal du 19 mars

Bilan Programme Local Habitat et Programme 2020 : quand PS et LR-LREM gentrifie en prétendant faire du logement social ! (lien délibération détaillée) – Conseil métropolitain du 1er avril

Pacte Urbain Linéo 10 : toujours pas de solutions de transport performant pour le nord toulousain ! (lien délibération détaillée) – Conseil municipal du 18 juin

Contrat de Ville 2015-2022 : mixité affichée, gentrification réelle ! (lien délibération détaillée) – Conseil métropolitain du 24 juin

Paléficat Rives de l’Hers : contestation du projet sur la dernière zone de nature de Toulouse, manque d’infrastructures prévues, fausse concertation (lien délibération détaillée) – Conseil métropolitain du 24 juin

Habitat Public / Habitat Privé, délégation des aides à la pierre 2018-2023 : dénonciation des conditions de rénovation des cités HLM financées par les pouvoirs publics (lien délibération détaillée) – Conseil métropolitain du 14 octobre

Incidents répétés sur le non port du masque dans un lieu clos lors du liminaire et ensuite : quand la « police du masque » finit par mettre les rieurs de son côté ! (lien délibération détaillée) – Conseil municipal du 22 octobre

Concours de maîtrise d’œuvre et désignation du jury : quelles conditions de vérification du 4e critère accessibilité sécurité obtenu par AMC ? (lien délibération détaillée) – Conseil municipal du 22 octobre

Frais de taxi des élus de la majorité avec rétroactivité : tentative de passage d’une délibération illégale déjouée ! Certains n’auront pas de prime pour Noël ! 🤣 (lien délibération détaillée) – Conseil municipal du 10 décembre

Paléficat : Cession de parcelles au CD 31 pour la création d’un collège : délibération illégale ? Et critique de l’implantation (lien délibération détaillée) – Conseil municipal du 10 décembre

HLM : Quand la politique de gentrification de Moudenc se sert du logement social comme paravent (lien délibération détaillée) – Conseil métropolitain du 16 décembre

Liens vers tous les conseils de 2021
Conseil municipal du 29 janvier
Conseil métropolitain du 4 février
Conseil municipal du 19 mars
Conseil métropolitain du 1er avril
Conseil municipal du 18 juin
Conseil métropolitain du 24 juin
Conseil métropolitain du 14 octobre
Conseil métropolitain du 22 octobre
Conseil municipal du 10 décembre
Conseil métropolitain du 16 décembre

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CoNSULTEZ LES derniers articles du blog